Née en 1974, je suis une enfant unique élevée dans une famille monoparentale puis recomposée, j'ai grandi dans mon canton d'origine, le canton de Vaud.

 

Mon orientation professionnelle s'est fondée sur mes peurs, dont la peur du manque. C'est donc tout naturellement que je me suis dirigée vers ce qui représentait la sécurité financière: les banques. J'y ai débuté comme apprentie et j'ai fini par devenir responsable de clientèle en gérance de fortune. Puis un jour m'est venu l'envie de trouver une voie qui avait plus de sens à mes yeux, plus en adéquation avec ma personnalité profonde et mes valeurs. Malgré les incompréhensions des personnes qui ne pouvaient imaginer que l'on quitte ce pourquoi on a fait tant d'efforts durant 23 ans, j'ai accepté le premier "job" que l'on m'a proposé dans un domaine plus "social". Je me suis donc retrouvée en quelques semaines au poste d'adjointe administrative dans un groupe d'EMS. 

 

Malheureusement, je n'y ai pas trouvé le "sens" que j'imaginais. Alors j'ai continué mon parcours à la recherche de moi, en persévérant dans mon travail personnel en kinésiologie.  Grâce à plusieurs années passées en tant que patiente de divers thérapeutes, j'ai réussi à guérir mes douloureuses blessures d’enfance, mes peurs et le manque de confiance en moi. J'ai appris à m’aimer telle que j'étais, j’ai trouvé la paix. Et de la personne carriériste que j’étais, jurant ne jamais avoir d'enfants, je suis finalement devenue l'heureuse maman de ... quatre garçons nés entre 2006 et 2017.

 

 

Je me souviendrai toute ma vie de ma première séance de kinésiologie BR (Brain reinstatement ou Réintégration du cerveau), qui est une branche de la kinésiologie. Mon objectif était de devenir un parent responsable. Je n'imaginais pas quelle tournure allait prendre cette séance. A la fin, j'avais pris une décision que je repoussais depuis plus de six ans:  devenir moi-même kinésiologue. Ainsi j'allais devenir un exemple responsable pour mes enfants: exercer une profession qui me passionne et dans laquelle je m'épanouisse, car c'est ce que je souhaite à tout le monde. Les peurs, les doutes et les fausses excuses que j'avais moi-même mis sur ma route, tels que "je n'ai pas le temps", "j'ai 4 enfants", "je n'ai pas le talent", "je n'ai pas l'argent", "je n'ai plus le courage de faire une nouvelle formation", etc... avaient volé en éclat, balayés. Pourtant, je n'avais pas plus de temps, plus d'argent ni moins d'enfants. J'avais décidé dès le lendemain d'entreprendre des études qui dureraient 3,5 années. Je remercie d'ailleurs infiniment mon mari qui a dû gérer cette décision aussi radicale que vitale pour moi. Comme quoi, une réalité n'est rien d'autre que ce que l'on se projette.

 

​Depuis, la kinésiologie BR m'a permis de transformer ma vision de moi, des autres et du monde et je l'utilise à mon tour pour aider tour ceux qui m'accordent leur confiance.

Je suis encore en formation continue auprès de l’institut Sèveline à Jongny (fondateur de la méthode). J'ai l’ambition d’intégrer leur centre de recherche d'ici 2021. Les nouvelles découvertes sont continues et les possibilités semblent infinies, c'est si excitant!

De mon côté, je ne cesse de remplir ma caisse à outils de connaissances et techniques diverses, afin que le cerveau des clients puissent y piocher ce dont ils ont besoin durant la séance.

A ce jour, je concilie ma passion pour cette vocation avec mon rôle de maman afin de trouver mon équilibre. 

 

© 2018 - Theo06 - Créé avec Wix.com

  • Black Facebook Icon