Rechercher
  • Alexandra Blondel

Quel sera le monde d'après...... vous?

Le monde d'avant la covid avait ses avantages mais surtout ses limites.... ne les avons-nous pas touchées du doigt? N'étions-nous pas en train d'étouffer? Tant nous que la planète d'ailleurs.... Les émotions liées aux poumons sont très parlantes : vanité, orgueil, offense, préjudice, intolérance, manque d'ouverture, mépris, abattement, déprime. Ne reflètent-elles pas à merveille les limites que nous avons touchées du doigt?


Et si le monde d'après pouvait être en totale opposition? Humilité, modestie, bienfaits, aide, tolérance, ouverture, considération, joie, euphorie. Quel beau programme d'après ........moi.


Alors si pour se faire il faut quitter le monde d'avant, je suis prête à y travailler. Bien sûr ma peur de perdre mon sentiment de confort reste à dépasser pour comprendre que le monde d'après m'offrira que du mieux, peut-être même quelque chose que je ne peux ni espérer ni comprendre car je ne le connais pas encore.


Tous comme lorsque je suis devenue mère. Du jour où j'ai appris que j'étais enceinte, mon monde d'avant s'est effondré. Fini l'alcool, l'équitation, la compétition de badminton, le ventre plat, la plongée sous-marine, prendre l'avion, la liberté de ne vivre que pour moi, l'insouciance. Puis est arrivé l'inconfort physique créé par un autre être à l'intérieur de moi. Qu'avais-je à gagner à cette situation? Etais-je juste un cocon, un hôtel pour un autre? Et mes besoins à moi???


Je vous confie un très résumé dialogue intérieur du jour de mon accouchement:

- Pourquoi je me suis mise dans cette situation????

- On ne m'y reprendra pas de si tôt!!!

- Je vais y laisser ma peau!!!

- Quel enfer!!!

- Je ne contrôle plus rien!!!

- toc, toc, toc, qui est là? C'est la petite Charlotte... qui aimerait bien sortir, alors là, il faudrait vraiment que la porte s'ouvre!!! hein???


Et soudain, tout se calme, la porte s'ouvre et je vis la transition de mon ancien monde à mon nouveau monde en quelques seconde. La douleur, la peur, l'incompréhension font alors place à un sentiment inconnu.... l'amour inconditionnel. Ce petit être m'a offert la chance de découvrir ce sentiment nouveau, merveilleux. Alors j'ai voulu le revivre! 4X! Et malgré les premiers mois chaotiques, les premières années sans nuits ininterrompues, les repas agités, la maison dérangée en permanence, les lessives journalières, les courses dignes du jeux Tetris dans mon frigo, rien ne me ferait revenir en arrière. Oui j'ai perdu la sensation de confort de mon ancien monde, mais le nouveau m'offre tellement plus. Il m'offre chaque jour la possibilité de travailler l'humilité de faire de mon mieux, la modestie d'être imparfaite, les bienfaits de dizaines de câlins journaliers, l'aide d'êtres exceptionnels qui m'apprennent la vie et dont les bras deviennent plus forts que les miens, la tolérance des avis et choix de chacun, l'ouverture spirituelle (car quand il faut expliquer le monde, on est bien obligé de se pencher un peu sur la question), la considération pour le chemin choisi de chacun, la joie d'être ensemble, la joie d'être seule... et l'euphorie de regarder la vie se dérouler sous mes yeux... J'ai tout gagné, je ne reviendrai pour rien à mon monde d'avant.


J'ai confiance que le monde post covid m'apportera autant, même si la transition sera un peu douloureuse.


Comment sera le monde d'après..... vous? Allez-vous ouvrir la porte? toc, toc, toc....


Si vous peinez à trouver la clé, je me tiens à votre disposition!


Et ne vous découragez pas, c'est souvent la dernière clé du trousseau qui ouvre la porte...

(Paulo Coelho)


Au plaisir,


Alexandra Blondel




44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout